Normes CSIAS 2021

Les conditions de réussite de la collaboration interprofessionnelle à l’interface entre les services sanitaires et sociaux

Quels facteurs favorisent ou entravent la mise en œuvre de la collaboration interprofessionnelle à l’interface entre les services sanitaires et sociaux ? Comment surmonter ces facteurs inhibiteurs ? La présente étude sur les conditions de réussite de la collaboration interprofessionnelle à l’interface entre les services sanitaires et sociaux apporte des réponses à ces questions.

Dans la pratique, la gestion interprofessionnelle à l’interface entre les services de santé et les services sociaux atteint rapidement ses limites, par exemple en raison de responsabilités et de mécanismes de financement différents pour les services offerts par les deux systèmes. Les différences de contexte professionnel, de concepts et de modes de travail peuvent également contrarier la collaboration. Il existe néanmoins plusieurs exemples d’offres interprofessionnelles efficaces à l’interface entre ces deux systèmes.

La présente étude s’est intéressée au rôle des acteurs et des constellations d’acteurs dans la mise en place de telles offres. Elle a pu mettre en évidence onze facteurs contextuels, institutionnels, personnels, politiques ou liés aux procédures en place propice la création d’une collaboration interprofessionnelle.

Sur la base des résultats de l’étude, sept recommandations ont été formulées pour montrer par quels moyens les politiques nationale, cantonale et communale pouvaient promouvoir la collaboration interprofessionnelle à l’interface entre les services de santé et les services sociaux.

L'étude

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Écrire un commentaire

Diese Webseite verwendet Cookies. Mit der Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies verwenden.