Normes CSIAS actuelles

Epidémie du coronavirus: Défis à venir pour l’aide sociale

La pandémie du Covid a gagné la Suisse en mars 2020. Elle a eu dès le début d’énormes répercussions sur la santé, l'économie et la société. La crise sanitaire et son cortège de mesures de protection ont fragilisé l’existence de nombreuses personnes. Les premières victimes de la crise ont été les personnes à faibles revenus et aux conditions d'emploi et statuts de séjour précaires, mais
aussi les travailleuses et travailleurs indépendantes. Dans la plupart des cas, les ménages situés au bas de l'échelle des revenus sont plus touchés par la crise que les ménages dont la situation financière est confortable.

Dès le début de la crise de Corona, la CSIAS s'est occupé intensivement des effets de la crise sur le système d'aide sociale. En mai 2020, la CSIAS a publié son premier document d'analyse de la situation et esquissé les défis à venir pour l'aide sociale et ella a depuis régulièrement adapté cette analyse aux évolutions actuelles.

En octobre 2021 la CSIAS a mis à jour ses prévisions relatives à l'évolution du nombre de dossiers dans l’aide sociale. Elle s'attend désormais à une hausse de 13,8% d'ici fin 2023. Cette prévision est nettement inférieure au taux projeté en janvier. Parmi les raisons figurent la reprise rapide de l’économie et les assurances sociales en amont, qui octroient plus longtemps leurs prestations complémentaires. Toutefois, le nombre élevé de chômeurs de longue durée et les répercussions à long terme redoutées de la crise plaident encore en faveur d’une augmentation.

Document d'analyse

Dans le but de documenter l’évolution de la situation de l’aide sociale ces prochains mois de manière détaillée et actuelle, la CSIAS a lancé un monitoring national. Il permet de suivre les développements du nombre de bénéficiaires mois par mois.

Monitoring du nombre de dossiers

Forum SKOS und Städteinitiative

Die Zukunft der Sozialdienste – Ansätze zur Bewältigung aktueller Herausforderungen