fileadmin/_processed_/b/a/csm_Aarau3_cf49fb417a.jpg

Présidence de la CSIAS : nomination de Christoph Eymann et Elisabeth Baume-Schneider

Le comité de la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) a nommé une nouvelle présidence à l’intention de l'Assemblée générale du 23 mai 2019. Christoph Eymann, conseiller national PLD, est proposé comme président. Elisabeth Baume-Schneider, directrice de la Haute École de travail social et de la santé ‒ EESP Lausanne, est recommandée comme vice-présidente.
 

Le comité de la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) a adopté une proposition d'élection pour le renouvellement de la présidence de l'association. Christoph Eymann est nommé nouveau président de la CSIAS. L'ex-conseiller d'Etat de Bâle-Ville et ancien président de la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de l'instruction publique siège au Conseil national pour le compte du Parti libéral démocrate (PLD). Elisabeth Baume-Schneider, directrice de la Haute École de travail social et de la santé ‒ EESP à Lausanne et ex-conseillère d’Etat jurassienne, est proposée comme vice-présidente. Ils succéderont aux actuels coprésidents Therese Frösch et Felix Wolffers, qui démissionnent au terme de leur mandat de cinq ans.

La recommandation d'élection fait suite à l’évaluation préliminaire d'une commission de recrutement convoquée à cet effet. Les membres de la CSIAS ont eu la possibilité de proposer des candidates et candidats. Aucune autre candidature n'a toutefois été soumise dans le cadre du délai d'inscription. L'organe électoral est l'Assemblée générale qui se réunira le 23 mai à Baar/ZG.

Compétences professionnelles et politiques

La présidence est responsable de la gestion globale de l'association, du développement stratégique et fondamental de la CSIAS et donc de l'aide sociale en Suisse. L’objectif prioritaire est de conserver l'aide sociale sous sa forme actuelle comme système de sécurité sociale, déclare Christoph Eymann, avant d’ajouter : « Les attaques contre l'aide sociale, avec différents types de réduction, doivent être combattues avec fermeté ». Elisabeth Baume-Schneider souligne la responsabilité sociétale de l'aide sociale : « Il est de notre devoir d’assurer l’intégration sociale des personnes les plus défavorisées et de leur offrir un soutien assorti de conditions d'accès claires ». Dans ce contexte, les recommandations de la CSIAS sont plus importantes que jamais.

Avec la nomination de Christoph Eymann et Elisabeth Baume-Schneider, la CSIAS mise sur une équipe forte qui réunit des compétences professionnelles et politiques requises, ainsi qu'un vaste réseau. Avec un président de Suisse alémanique et une vice-présidente de Suisse romande, une représentation optimale des régions linguistiques est par ailleurs garantie.

Renseignements
Ingrid Hess, Responsable communication, T 031 326 19 13

Diese Webseite verwendet Cookies. Mit der Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies verwenden.