Aide sociale pendant la crise du corona
fileadmin/_processed_/e/4/csm_Kinder_cd6654d75b.jpg

Introduction d'un monitoring régulier de la situation de la pauvreté

Le Conseil national a approuvé l'introduction d'un monitoring régulier de la situation de la pauvreté en Suisse. Le Conseil des Etats ayant déjà transmis cette même demande en septembre 2019, le Conseil fédéral a désormais été chargé de mettre en place un cycle de monitoring de cinq ans.

Le monitoring doit être basé sur les sources de données nationales et cantonales existantes et inclure une évaluation des indicateurs de la pauvreté. Les résultats du monitoring seront transmis au Parlement tous les cinq ans pour information.

La pauvreté ne fait actuellement pas l’objet d’un relevé exhaustif, a déclaré le président de la CSIAS et porte-parole de la CSEC, Christoph Eymann (PLR/BS). La lutte contre la pauvreté doit reposer sur des faits et pas uniquement sur des analyses ponctuelles. Des indicateurs appropriés sont nécessaires à cet effet.

Vote Christoph Eymann (en allemand)

Diese Webseite verwendet Cookies. Mit der Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies verwenden.