fileadmin/_processed_/e/4/csm_Kinder_cd6654d75b.jpg

Caritas exige des prestations complémentaires pour familles

Photo: Thomas Plain/Caritas Schweiz

Plus de 100‘000 enfants sont touchés par la pauvreté en Suisse. Il y a donc un enfant pauvre dans chaque classe d’école. Plus de trois enfants sont même menacés de pauvreté. Lesenfants et adolescentsconstituent un tiers des bénéficiaires de l’aide sociale en Suisse.

En début de session, Caritas Suisse exige donc du nouveau Parlement, de la Confédération et des cantons la mise en place de prestations complémentaires pour familles dans toute la Suisse afin de prévenir la pauvreté des enfants. L'exemple de quatre cantons pionniers montre l'effet positif de cette mesure.

Selon Caritas, les prestations complémentaires pour familles génèrent une plus grande responsabilité personnelle, de meilleures chances sur le marché du travail et une plus grande égalité des chances pour les personnes concernées. Elle demande un ancrage légal des prestations complémentaires pour familles par le biais d’une loi-cadre fédérale.

Presse de Communiqué
Prise de position de Caritas: proposition de réforme

Numéro actuel ZESO: L’encouragement précoce vaut la peine

 

Diese Webseite verwendet Cookies. Mit der Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies verwenden.