fileadmin/_processed_/e/4/csm_Kinder_cd6654d75b.jpg

Une femme sur sept perd son emploi pour cause de maternité

Selon « NZZ am Sonntag », une femme sur sept perd son emploi pour cause de maternité malgré la loi sur l'égalité. Le journal se réfère à une étude du bureau d'études de politique du travail et de politique sociale Bass.

Après leur accouchement, environ 15% des femmes ont dû prendre un congé sabbatique contre leur gré. Dans la plupart des cas, les raisons principales sont le licenciement ou l’impossibilité de réduire le taux d’activité.

Quatre autres pour cent ont dû – au moins temporairement - abandonner leur emploi par manque de places en crèche ou d'autres problèmes. Ces chiffres proviennent d’une enquête représentative menée auprès de 3 000 femmes en congé maternité. Après avoir été licenciées, de nombreuses jeunes mères peinent à trouver un nouvel emploi.

Article NZZ am Sonntag (en allemand)
Etude du bureau Bass (à partir de la page 95 – uniquement en allemand)

Diese Webseite verwendet Cookies. Mit der Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies verwenden.