Normes CSIAS actuelles

La CSIAS juge urgent d'agir sur le front du logement

Le taux d'intérêt de référence a augmenté pour la première fois depuis 15 ans. Les prix de l'énergie ont atteint des niveaux vertigineux. Cette évolution, combinée à la pénurie de logements à loyer modéré observée précédemment, fait du logement une question d’une acuité particulière pour l'aide sociale. Aussi, la CSIAS a-t-elle cherché des réponses aux problèmes qui se posent et formulé une série de recommandations concrètes à l’attention des services de l'aide sociale.

Les conditions difficiles qui caractérisent le marché du logement frappent particulièrement les personnes en situation ou en risque de pauvreté. La pénurie de logements bon marché affecte principalement les ménages monoparentaux, ainsi que les couples avec enfants (Wüest Partner, 2023). Deux mécanismes sont aujourd’hui particulièrement préoccupants du point de vue de la CSIAS: le fait d’abord que les personnes touchées ou menacées par la pauvreté peinent de plus en plus à conserver leur logement lorsque les loyers partent à la hausse. On constate en effet une multiplication des résiliations de bail de la part des bailleurs pour cause d'insolvabilité. Certaines grandes villes font depuis peu état d'une augmentation du nombre de sans-abri. Dans l'aide sociale, où des limites maximales de loyer s’appliquent pour les bénéficiaires, ce contexte n’est pas sans soulever plusieurs questions. La CSIAS a formulé de nombreuses mesures destinées à éviter une aggravation de la situation pour les personnes en situation de pauvreté ou menacées de pauvreté.

Communiqué

Document de base

 

Journée de Bienne
Considérer les enfants à l'aide sociale

Jeudi, 21 mars 2024
09:30 - 16:00

En savoir plus