fileadmin/_processed_/b/a/csm_Aarau3_cf49fb417a.jpg

La CSIAS salue la poursuite du Programme national – la pauvreté reste un problème également dans la riche Suisse

Les derniers chiffres de la statistique de la pauvreté montrent que le taux de pauvreté en Suisse est en légère hausse malgré la croissance économique. Dès lors, la CSIAS salue la décision du Conseil fédéral de poursuivre le Programme national de prévention et de lutte contre la pauvreté. 

Pour combattre la pauvreté, des mesures de prévention largement appuyées et bien coordonnées sont indispensables. En font partie en premier lieu la promotion précoce des enfants, les mesures destinées à combattre la pauvreté des familles et des familles monoparentales, la formation continue des personnes aux qualifications professionnelles insuffisantes ainsi que les mesures permettant aux employées et employés d’un certain âge de rester dans le marché du travail jusqu’à l’âge de la retraite. Ceci implique notamment une collaboration active entre la Confédération, les cantons et les communes ainsi qu’avec d’autres acteurs telle que le programme contre la pauvreté l’encourage. La CSIAS salue la décision du Conseil fédéral de reconduire la Programme dans ce sens.
Comme le montre la dernière statistique, l’aide sociale est et reste un pilier majeur de la lutte contre la pauvreté. Dernier filet, l’aide sociale doit continuer également à l’avenir à garantir le minimum vital social et à encourager en même temps l’insertion professionnelle et l’intégration sociale. A cet effet, une démarche commune des cantons est essentielle. La révision des normes CSIAS réalisée il y a deux ans avait cette coordination pour but. Actuellement, tous les cantons appliquent ces normes dans une large mesure. La semaine dernière, le canton de Zurich a annoncé qu’il tiendrait compte des normes CSIAS également dans la nouvelle loi sur l’aide sociale, renforçant ainsi le compromis obtenu par les cantons. La CSIAS espère que d’autres cantons, qui discutent actuellement une diminution du forfait pour l’entretien, suivront néanmoins l’exemple du canton de Zurich.

Renseignements
Markus Kaufmann, Secrétaire général de la CSIAS Tél. 031 326 19 14

Diese Webseite verwendet Cookies. Mit der Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies verwenden.